mardi 5 octobre 2010

Théorème de Condorcet et gestion des conflits

Vous connaissez le théorème de Condorcet? Le théorème stipule que même si les membres d’un groupe n’ont que 50% de chance de prendre une bonne décision sur une base individuelle, un vote à majorité du même groupe a malgré tout près de 100% de chance de prendre la bonne décision!

Cependant, quelques conditions doivent être respectées :
1. Chaque membre doit avoir la possibilité de voir les avantages et les inconvénients de chacune des options
2. Les membres doivent voter sans avoir la possibilité de discuter entre eux de leur intention de vote

Si le premier point va de soi, le deuxième est plutôt surprenant!

Selon Condorcet, lorsque les membres du groupe discutent de leurs intentions, un effet de quorum prend place et vient perturber le processus d’intelligence collective. En effet, les premiers individus qui prendront la parole influenceront les autres et un effet de groupe prendra place.

Dans un cadre de gestion d’un conflit de groupe, il peut donc s’avérer utile de suivre le protocole de discussion suivante :
1. Identifier les intérêts à considérer
2. Identifier les options possibles
3. Exposer les avantages et les inconvénients de chaque option
4. Tenir ensuite un vote secret non contraignant
5. Discuter du choix du groupe et négocier des ajustements
6. Tenir un vote final pour adopter une solution

En respectant ces étapes, le groupe aura une image du choix collectif avant de débattre des options. Ainsi le choix collectif sera le point d’ancrage des discussions, ce qui augmentera les chances d’adopter la meilleure solution!

Source: Fisher, L. 2009. The Perfect Swarm: The Science of Complexity in Everyday Life. New York: Basic Books. 260 pages.

Aucun commentaire: